EN | FR

Comment savoir si le droit collaboratif est le processus pour vous dans vos démarches de divorce ou de séparation?
Chose certaine, dans un moment aussi difficile, le processus du droit collaboratif permet de réduire considérablement le niveau de stress pour toutes les parties impliquées ce qui ne peut que bénéficier aux enfants.

La méthodologie du droit collaboratif met l’emphase sur la recherche de solutions au lieu d’utiliser les faiblesses de la partie adverse pour faire avancer sa propre position. Nul besoin de porter des accusations blessantes ou de souligner les défauts de l’autre pour gagner du terrain.

Le droit collaboratif permet un échange d’information et les conjoints sont directement impliqués dans le processus et, assistés de leurs avocats, peuvent en contrôler le déroulement et le contenu, le tout dans le respect des principes du droit collaboratif.
Le droit collaboratif met l’emphase sur la recherche de solutions.


Les nombreux talents multidisciplinaires des avocats en droit de la famille sont mis au service des deux parties et peuvent être utilisés vers un objectif constructif à savoir : trouver des solutions taillées à vos besoins et à celles de votre famille.

Les rencontres et les discussions se font de façon sereine, sans la menace constante de s’adresser aux tribunaux pour résoudre vos différends. Les parties mettent toutes leurs énergies à trouver des solutions équitables et à long terme plutôt que d’utiliser énergie et argent pour tenter de détruire la partie adverse…et de s’autodétruire par la même occasion.

Vous avez des doutes?

  • Vous cherchez la résolution de vos différends, de façon civilisée et dans le respect et la sérénité.

  • Vous désirez maintenir les voies de communications ouvertes entre vous et votre conjoint en tout temps.

  • Vous avez l’intention de participer activement et à part égale dans la vie de vos enfants, et vous cherchez à établir la meilleure relation possible avec votre conjoint.

  • Vous désirez protéger vos enfants des dommages et des blessures dont ils souffrent lorsque la dispute règne entre les parents.

  • Vous désirez contrôler la prise de décisions concernant votre famille, et vous ne voulez pas remettre le pouvoir décisionnel concernant l’avenir de vos enfants ou de votre situation financière à un tiers, soit un juge.

  • Vous savez que les solutions trouvées dans les salles d’audience ne sont pas nécessairement les meilleures pour vous et vos enfants et qu’elles ne sont pas toujours taillées à vos besoins.

  • Vous préférez investir des sommes d’argent dans la recherche de solutions paisibles qui permettront à vous et à votre famille de repartir de bon pied.
Si l’un ou plusieurs de ces énoncés reflètent vos intentions, sachez que le droit collaboratif est un processus qui vous conviendra. Contactez un avocat qui est accrédité et discutez de votre dossier.

N’oubliez pas que la façon d’aborder le problème est aussi importante que la solution.

haut de page
Afin d’alléger la lecture de ce texte, le masculin désigne aussi le genre féminin.

Ce texte est basé sur un article de Me Christian Couturier, avocat et médiateur accrédité, rédigé en 2002 et mis à jour en collaboration avec des membres du Groupe de droit collaboratif du Québec.